LOADING

La différence entre l’industrie 3.0, 4.0 et 5.0 ?

Building the future today

Img
Img

L’industrie 4.0 connait une véritable ascension depuis quelques années en France. Toutes les entreprises (ou presque) cherchent des experts en la matière pour effectuer leurs transitions. Mais malgré cette ruée vers la transformation digitale et l’usine connectée, on trouve de plus en plus sur le marché des offres d’emploi décrivant un poste d’industrie 3.0 (intégration et déploiement de solution PLM, MES, ERP, CRM etc…) avec un intitulé du genre : consultant industrie 4.0, or ces solutions existent depuis au moins 20 ans.

Alors nous allons revenir aux notions de base pour comprendre les subtiles différences entre toutes ces évolutions industrielles (je vais éviter les définitions longues et barbantes).

1.    Industrie 3.0 : se caractérise par :

  • L’automatisation en masse (les robots industriels, les PLC et les CNC).
  • La digitalisation des processus (CAO, FAO, PLM, MES, ERP, CRM etc…)

2. Industrie 4.0 : se caractérise par :

  • L’introduction en masse des capteurs (les technologies IoT & IIoT et d’ailleurs voilà pourquoi on l’appelle l’usine connectée).
  • L’optimisation de l’automatisation des processus (Cobotique, Impression 3D, VR, AR et Dgital Twin).
  • La transformation numérique (Réseaux sociaux, services de cloud, Big Data, Intelligence Artificielle, Machine Learning, RPA et Blockchain).

3. Industrie 5.0 : Technologiquement, on continue d’utiliser les mêmes outils de la 4.0 mais la différence se porte sur deux spécifications :

  • La customisation de masse : c’est la notion de co-design par le consommateur, elle demande la participation du consommateur au design du produit.
  • La personnalisation de masse : c’est l’entreprise elle-même qui prend en charge le processus de personnalisation du produit sur la base des informations préalablement collectées sur le consommateur.

Et pour conclure, je voudrais rappeler que la relocalisation est un enjeu futur qui sera propulsé par l’industrie 4.0